«Aïe! Aïe! Bobo…Maman, Papa au secours!» Par Renée Bazin, infirmière clinicienne

Petit Guide 101 du bobo

C’est bien connu, papa et maman seront bien sollicités durant la belle saison pour guérir petits et gros bobos des enfants. Entre le bras égratigné près de la piscine, le genou écorché des premières prouesses à vélo du petit dernier, les ecchymoses… par où commencer?

1ere étape : observation du dit bobo. (On consolera et rassurera bien sûr l’enfant d’abord et avant tout!!!)

Localiser l’endroit de la plaie et évaluer la grandeur, le saignement (s’il y a lieu), la profondeur et la peau environnante.

2e étape : Nettoyer la plaie

Cette étape est des plus importante, elle permet de bien visualiser la plaie et prévenir l’infection ainsi que de déloger tous les petits débris qui ont pu s’y amasser.

Comment procéder à cette étape?

D’abord et avant tout, s’il y a un saignement actif, veuillez utiliser une gaze propre et appliquer une compression pendant quelques minutes afin d’arrêter le saignement.

Ensuite, choisir le bon produit de nettoyage.

Dans tous les cas, vous êtes gagnant à utiliser de l’eau saline.

Bien irriguer la plaie de façon à laisser écouler les saletés.

S’il y a du sang séché, la solution de peroxyde sera efficace à aseptiser la plaie et à déloger les débris de sang séché.

L’alcool à friction n’est jamais une bonne solution de nettoyage.

Si vous n’avez aucun de ces produits à la maison, sachez que le lavage à l’eau clair et savon doux sera une bonne solution de rechange.

3e étape : Panser le bobo

Une fois bien nettoyée, observez de nouveau la plaie. Une fois nettoyées, les plaies mineures paraissent déjà moins impressionnantes.

Évaluez de nouveau la grandeur, la profondeur, le saignement et la peau environnante.

Si tout semble sous contrôle, c’est-à-dire que la plaie est superficielle et propre, il est indiqué d’appliquer un pansement sec (diachylon) afin de couvrir, prévenir les infections et augmenter la rapidité de guérison de la plaie (disons-le, ceci offre également le plus grand des réconforts aux tous petits.)

Une application d’une crème antibiotique peut aussi être pertinente dans le premier 24h.

Appliquez ensuite de la glace 10 min/h afin de réduire l’inflammation et soulager la douleur au besoin.

4e étape : Demander de l’aide

Raisons pour lesquelles vous devriez consulter :

  • Plaie au cuir chevelu.
  • Saignement actif qui ne cesse pas au bout de 5 minutes.
  • Insertion d’un corps étranger dans la plaie.
  • Si vous jugez que la plaie nécessite des points de sutures (dans ce cas, sachez que vous avez 6h pour obtenir les soins requis).

 

En vous souhaitant que le mot «bobo» ne résonne pas trop souvent dans vos oreilles cet été!

Toute l’équipe Médicina