Démystifier une rencontre chez la nutritionniste

Un article écrit par Renée Bazin, Bsc inf., en collaboration avec Mme Julie Bédard, nutritionniste-diététiste chez Nutrisimple.

Santé cardiovasculaire. Cholestérol. Prévention. Bonnes habitudes de vie. Alimentation. Motivation.

 

Ces mots vous parlent? On vous a déjà recommandé un suivi avec une nutritionniste?

Vous hésitez ou encore vous vous posez des questions face à cette option?

Lisez ce qui suit!

 

À la clinique Médicina, les médecins et les infirmières font équipe en matière de prévention pour votre santé. Avant même de songer à introduire de la médication, il est important pour nous de vous offrir toutes les chances d’atteindre une santé optimale. Lorsqu’il est question d’alimentation, nous n’hésitons pas à vous recommander une consultation avec une nutritionniste. Cette spécialiste dans la matière fait partie intégrale de l’équipe multidisciplinaire qui travaillera avec vous, et avec notre entière collaboration. Cette option suscite parfois des hésitations ou des questionnements de la part des patients.

Voici donc une entrevue menée avec une nutritionniste passionnée basée sur les questions les plus fréquemment posées par les patients:

 

1- Comment se déroule généralement une rencontre et en combien de temps?

R : La première rencontre, consacrée à l’évaluation des besoins/habitudes et l’élaboration du plan d’action est d’une durée d’environ 1 heure.  Les suivis sont quant à eux d’environ   20 minutes ou plus, selon les besoins de chacuns.

 

2- Quelle est la différence entre une nutritionniste et une diététiste?

R : Deux titres, mais bel et bien une seule et même profession!  Seuls(es) les membres de l’Ordre Professionnelle des Diététistes du Québec peuvent porter ces titres réservés.

 

 

3- Quels sont les sujets abordés avec les patients?

R : Tellement diversifié! L’écoute des besoins de chacun et leur(s) raison(s) de venir nous consulter nous permet de personnaliser la rencontre et ainsi aborder les sujets les plus pertinents pour susciter l’intérêt et la motivation de chacun. À la base, on revoit bien évidemment l’équilibre des repas, suggérons les meilleures alternatives qui s’offrent à eux, les portions/quantités à ajuster, les habitudes d’hydratation, la régularité des repas, la pertinence d’inclure des collations s’il y a lieu, etc.

Ce qui est moins connu, c’est l’importance qu’on accorde également à tout l’aspect bio-psycho-social que représente l’alimentation pour chacun. Pour plusieurs, l’acte de manger va bien au-delà des connaissances et des besoins physiques et il est primordial d’en tenir compte dans notre approche et nos recommandations.

 

4- Quel est la plus-value, selon vous, d’un suivi avec une nutritionniste?

Les nutritionnistes-diététistes sont les seuls professionnelles de la santé reconnues par le Code des professions comme les spécialistes de la nutrition humaine et de l’alimentation. Au-delà de tout ça, ce qui nous distingue selon moi est non-seulement le bagage scientifique qui sous-tend nos recommandations, mais aussi tout particulièrement le plaisir de bien manger qui nous anime, le large éventail d’idées et de stratégies pour arriver à intégrer les objectifs et surmonter les obstacles, l’importance qu’on accorde à l’alimentation dans toute sa globalité (relation nourriture-émotions-image corporelle…).

 

5- Le client peut-il s’attendre à un plan alimentaire personnalisé à son quotidien lors d’une première rencontre?

R : En partie oui…suite à l’évaluation, on cible dès le départ les changements prioritaires à apporter pour commencer et on expose une vue d’ensemble des aspects à améliorer. Sincèrement, changer ses habitudes est un cheminement qu’on a tout intérêt à explorer graduellement, à son rythme. Il est donc utopique de croire qu’en une rencontre on puisse couvrir les sujets à développer (signaux, fibres, étiquettes, protéines animales/végétales, planification, légumes, grignotage, bons gras, motivation…) et s’armer pour surmonter les nombreux obstacles qui se dressent inévitablement sur le parcours.

 

6- Il y a-t-il nécessairement plusieurs rencontres à prévoir?

R : Il est rare qu’une seule rencontre suffise. Le nombre de rencontres dépendra du besoin et de la volonté de la personne de s’engager dans sa démarche pour atteindre ses objectifs. Un bon suivi à plus long terme signifie un encadrement personnalisé et une source de motivation indéniable car l’envie de retourner aux anciennes habitudes, même inconsciemment, est très forte! Une démarche avec une nutritionniste, c’est choisir un professionnel de votre santé qui croit profondément en votre réussite et fera tout pour vous aider à atteindre vos objectifs

 

 

7- Avez-vous des suggestions de bons choix d’aliments pour un client qui fait face à une dyslipidémie?

R : Effectivement, beaucoup de choix vraiment intéressants s’offrent à ceux et celles qui souhaitent rétablir leur bilan lipidique et améliorer leur santé cardiovasculaire! C’est tout un monde de découverte qui s’offre à eux : Davantage de fibres solubles (avoine, orge, graines de lin moulues, graines de chia, fruits frais, légumineuses…), les choix de bons gras (noix & graines, huile d’olive, poissons gras, avocat…), davantage de protéines végétales (légumineuses, tofu, tempeh, edamame…), etc!

 

 

            En espérant que ces réponses vous éclairent un peu plus! Nous souhaitons également souligner, par cet article, que les nutritionnistes sont des partenaires de choix lorsqu’il est question d’alimentation, entre autres dans le cadre d’un suivi médical.

 

 

Un merci tout spécial à Mme Julie Bédard, membre de l’Ordre professionnel des diététistes du Québec depuis 2004. Je vous invite d’ailleurs à visiter le site www.nutrisimple.com pour en savoir davantage sur ces professionnels de la santé!