La gastro-entérite, «les maux qui courent». Par Renée Bazin, infirmière clinicienne

À chaque année vient le temps des « maux qui courent », aussi appelé la gastro. En fait, la gastro-entérite est un virus qui peut survenir à n’importe quel moment, mais plus fréquemment l’automne et l’hiver. Bien connue de tous, les symptômes de la gastro sont ô combien incommodants mais souvent bénins! Les mythes entourant les traitements restent bien ancrés d’une génération à l’autre.

 

Voici un petit guide simple pour une meilleure compréhension de la maladie et des soins à prodiguer.

 

Gastro-entérite Infection virale touchant le système digestif, plus précisément l’estomac et les intestins. L’inflammation causée par le virus engendre les symptômes qui lui sont connus.
Symptômes Nausée et vomissement

Diarrhée

Crampes abdominales

Fièvre

Faiblesse

Maux de tête

Douleurs musculaires

Durée Entre 24 et 72h
Contagion Toute la durée des symptômes et 48h après l’apparition du dernier symptôme.
Mode de transmission Se transmet par contact direct entre personne ou par contact avec des objets contaminés (ex: ustensiles)
Consulter un médecin Si diarrhée sans amélioration après 48h

Si diarrhée ET fièvre (>38 C ou 104 F) pendant plus que 48h.

Vomissement pendant plus que 48h.

Urgence Présence de sang dans les selles ou selles noires.

Diarrhée accompagnée de fortes douleurs abdominales.

Absence d’urine depuis plus de 12h.

Présence de sang ou de selle dans les vomissements.

Diminution de l’état général.

 

S’alimenter et s’hydrater pendant une gastro-entérite

 

Plusieurs mythes persistent autour de ce sujet. L’alimentation pendant la phase aiguë de la maladie doit être progressive et selon tolérance. Il est primordial de miser sur l’hydratation car la complication la plus fréquente chez les gens qui contractent ce virus est la déshydratation. Les vomissements et les diarrhées entrainent une perte importante d’électrolyte, essentiel au bon fonctionnement du corps.

 

Bons Choix Mauvais Choix
Liquides Liquides
  • Pédialyte (enfants)
  • Gastrolyte (adultes)
  • Recette de solution de réhydratation maison

360 mL (12 oz) jus orange non-sucré

600 mL (20 oz) eau bouillie refroidie

2.5 mL (1/2 c. à thé) sel

  • Boisson pour sportif type Gatorade
  • Boisson gazeuse
  • Boisson avec caféine
  • Bouillon ou soupe très salé
Aliments Aliments
  • Pâtes alimentaires
  • Riz
  • Pain
  • Œufs
  • Légumes cuits
  • Fruits frais
  • Fromage et yogourt faible en gras
  • Poisson cuit sans gras
  • Aliments frits ou gras
  • Crème glacée, gelée type jell-O
  • Aliments épicés
  • Charcuterie
  • Fruits séchés
  • Céréales sucrées, chocolat

 

L’alimentation doit se faire progressivement et selon tolérance. Il est préférable d’opter pour plusieurs petits repas contenant des aliments qui se trouve dans le tableau ci-haut.

 

La réhydratation consiste à débuter les liquides LENTEMENT et en PETITE QUANTITÉ (30 mL ou 1 oz) à la fois et augmenter LENTEMENT et PROGRESSIVEMENT.

Pour les bébés allaités, continuez l’allaitement à la demande. Par ailleurs, les enfants peuvent poursuivre leur hydratation avec le lait habituel. On peut offrir leur lait coupé avec le pédialyte, progressivement bien sûr!

 

Sachez que cet article n’est qu’à titre d’information et ne remplace à aucun moment un avis de votre équipe médicale. Pour toutes questions, vous pouvez communiquer avec une infirmière de la clinique ou joindre le 811.

 

Source: http://msss.gouv.qc.ca/conseils-et-prevention/s-alimenter-pendant-une-gastro-enterite
Source image: http://www.eatright.org/resource/health/wellness/preventing-il

A young girl is sick and having her temperature taken.

lness/poor-babys-got-a-cold